Accueil > Actualités > La coloscopie virtuelle : précise sans être traumatisante

Détail d'une actualité

La coloscopie virtuelle : précise sans être traumatisante

La coloscopie virtuelle a été réalisée sur plus de 1 000 patients au CH Eure-Seine.

La coloscopie virtuelle : précise sans être traumatisante

Publié le 18.12.2015

La coloscopie virtuelle a révélé des performances équivalentes à celles obtenues par coloscopie optique, qui comporte beaucoup d’inconvénients : anesthésie générale, complications possibles (risques de perforation ou d’hémorragie), immobilisation du bloc… En France, 80 à 90% des coloscopies s’avèrent en définitive normales !

Qu’est-ce qu’une coloscopie virtuelle ?

Il s’agit d’un simple scanner qui, couplé à un logiciel spécifique, permet d’obtenir une reconstruction en 3D de l’intérieur du colon. Grâce à un système de détection automatisée par ordinateur, les polypes de 5 à 6 mm et plus (considérés comme potentiellement dangereux) apparaissent en bleu à l’écran : dans ce cas, le patient est, dans la foulée, dirigé vers une coloscopie optique pour pratiquer leur ablation.

Précurseur, le CH Eure-Seine s’est équipé dès 2005. Il est le seul centre dans la région, hormis le Chu de Rouen, à pratiquer cette technique.

Si aux Etats-Unis, la coloscopie virtuelle est aujourd’hui un dispositif de dépistage de première intention chez les populations à risque moyen et élevé, cette activité est beaucoup moins fréquente en France (avec seulement 40 à 50 examens par an). Cette situation pourrait s’expliquer par la méconnaissance de la technologie

Téléphone du service :

Evreux : 02.32.33.81.13